Fabriquer son propre véhicule du quotidien, solaire

Financer la conception du VhéliO'tech, véhicule solaire en kit !
  • Pictures 1616142457
  • Pictures 1616142471
  • Pictures 1616142484

Vos dons sont abondés !

 efferve’sens fonctionne sur le modèle "d'abondement participatif".

Pour 1 € récolté, 1€ abondé par la région : deux fois plus d’argent collecté ! 

schema v8

Paliers de financement

10 000 €

Mettre au point le VhéliO'tech à autoconstruire (avec mise en ligne gratuite des plans) - Test avec Barnabé CHAILLOT

Image 1616254534

Les bénévoles vont réfléchir, dessiner, concevoir et choisir les pièces détachées.

Un testeur : Barnabé CHAILLOT (youtubeur au 20 millions de vues et référence en low tech) sera notre premier testeur du montage. Il fera une vidéo dédiée. Barnabé CHAILLOT livrera le VhéliO'tech depuis Grenoble jusqu'à Orléans en passant par la Loire à Vélo) avec celui qu'il aura fabriqué.

A l'issue du palier 1, l'ensemble des éléments nécessaires à l'autoconstruction d'un VhéliO'tech seront accessibles librement et gratuitement sur le site vhelio.org.

 

14 500 €

Mettre au point de la remorque solaire Vhélio à autoconstruire (avec mise en ligne gratuite des plans)

Image 1616254903

De la même façon que le VhéliO'tech, les bénévoles vont réfléchir, dessiner, concevoir et choisir les pièces détachées concernant la remorque solaire Vhélio. L'objet du financement participatif est l'achat des pièces détachées pour un deuxième prototype (1er prototype déjà réalisé).

A l'issue du palier 2, l'ensemble des éléments nécessaires à l'autoconstruction d'une remorque solaire Vhélio seront accessibles librement et gratuitement sur le site vhelio.org.

20 000 €

Conception du porte Vhélio pour le transporter derrière n'importe quel véhicule (équipé d'une boule d'attelage)

Image 1616043377

L'objectif est de concevoir et prototyper un porte Vhélio (idem porte vélo mais pour transporter un Vhélio).

Avec cet accessoire, chacun pourra transporter son Vhélio sur sa boule d'attelage.

Il sera conçu pour que l'opération de montage du Vhélio sur l'attelage de la voiture se fasse sans effort.

Nous ferons tester le montage par un enfant de 10 ans avec une vidéo à l'appui.

Les plans de fabrication seront accessibles librement et gratuitement sur vhelio.org.

23 000 €

Fabrication d'un VhéliO à prêter

Image 1620880804

Les bénévoles fabriqueront un VhéliO complémentaire qui pourra être prêté gracieusement à des acteurs/structures très impliqués socialement ou pour la protection de l'environnement.

Le projet

 

Nous vous proposons de financer une partie de la grande aventure du projet Vhélio. Cette phase de recherche et développement aboutira à la finalisation de la conception du Vhélio'tech.

Parce que se déplacer doit être agréable, parce que tout le monde doit pouvoir se déplacer facilement (peu importe ses moyens, ses handicaps, sa situation géographique), parce que se déplacer ne doit pas être un sacrifice de nos valeurs (notamment environnementales), parce que les moyens de mobilités ne doivent pas être verrouillés par des brevets…

Le collectif Vhélio mène une aventure inédite :

Créer un véhicule assurant les déplacements du quotidien, imaginé par tous et pour tous et porté par des valeurs non lucratives.

 

 

Les bénévoles mènent la recherche et développement du VhéliO'riginal (homologué) qui sera disponible en 2022.

En réponse à une forte demande, nous avons décidé de mener en parallèle un modèle dérivé que chacun sera capable de se construire.

Le VhéliO'tech est fait de tubes carrés aluminium qui par un assemblage par boulonnage confère une structure solidarisant les 3 roues, le moteur, le panneau solaire. Il y a un espace pour mettre des batteries assemblées en France. La forme spécifique est penée au millimètre pour un maximum de fonctionnalité (peut transporter 4 caisses de 60x40cm à plat, 2 adultes et 2 enfants, tirer 200kg en montée…). Selon les sensibilités, il peut être qualifié de "tracteur", de "karting", de "voiturette"...

En ce printemps 2021, toute l'attention des bénévoles est portée sur la mise au point du VhéliO'tech.

Le VhéliO'tech pourra être autoconstruit à partir de matériaux et outillages simples. Il pourra également être facilement réparé ou adapté (allongé, élargi, des accessoires en plus...). Le nom "VhéliO'tech est la contraction de "Vhélio" et "low tech" (basse technologie en anglais) qui signifie qu'il est conçu et réalisé à partir de procédés, connaissances, matériaux, technologies facilement accessibles, compréhensibles par n'importe qui et surtout facilement reproductibles.

Permettant d'assurer la plupart des déplacements du quotidien, le VhéliO'tech permet de redevenir acteur concret de sa propre mobilité du quotidien.

Facilement réparable, confortable, économique, le VhéliO'tech pourra durer de nombreuses d'années. Les pièces d'usures seront facilement remplaçables .

 

 

 

Le porteur de projet

Singularité forte du projet Vhélio, c'est une association qui porte le projet.

Le principal objectif est donc de proposer des objets de mobilités qui ont du sens et qui ont une utilité.

Actuellement, c'est un collectif de 26 bénévoles qui porte le projet mais en réalité, nous avons l'ambition d'être plusieurs centaines de bénévoles disséminés sur tous les territoires pour contribuer, essaimer.

En janvier 2021, nous avons par exemple travaillé sur la gouvernance que nous voulons partager. Il en ressort par exemple un organe institutionnel très fort : le "comité éthique" qui veillera en permanence à ce que les décisions soient prises en accord avec les valeurs édictées dans "l'ADN du projet Vhélio" (vhelio.org). Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres permettant de percevoir le niveau d'engagement éthique très fort que nous nous sommes fixé.

Autre particularité, parmi les bénévoles, il y a environ 1/3 des personnes qui n'a pas d'appétence particulière pour le vélo. Etonnant non? Cela s'explique par le code de valeurs très fort et la façon de porter le projet (non lucratif, collaboratif et libre) qui intéresse ces bénévoles. Ce n'est donc pas une réunion tupperware de sportifs ou ingénieurs, c'est toute une démarche, élaborée, cohérente et surtout très épanouissante pour chaque bénévole.

Bien que non lucratif, le projet a bien vocation à mettre en circulation des objets réels. Pour cela, La marque Vhélio va chercher des partenaires. Ces partenaires seront d'abord sélectionnés sur l'éthique et seront des acteurs économiques (pour la plupart déjà existants) à qui nous allons donner les "clés du Vhélio" et permettre à chaque futur utilisateur d'acheter un produit du commerce près de chez lui. Quel meilleur gage de confiance que de se dire qu'un proche aurait contribué à fabriquer son Vhélio à moins de 100 km de chez soi ?

À quoi servira votre financement ?

 

A l'issue du 1er palier, n'importe qui pourra acheter l'intégralité des pièces détachées et fabriquer son VhéliO'tech avec une perceuse et une scie. Des tâches seront menées bénévolement (plans 3D, schéma électrique, présélection des pièces détachées).

La mise au point du VhéliO'tech engendre des frais : achat des pièces détachées, achat des batteries, conseils de bureaux d'étude spécialisés pour déterminer les pièces détachées, fabrication de pièces singulières de l'objet (actuellement introuvables dans le commerce), recherches pour permettre un approvisionnement de chaque pièce détachée (pour n'importe quel particulier), sièges, housses de sièges, direction...

Le 1er montage test sera effectué par Barnabé CHAILLOT (youtubeur aux 20 millions de vues) ce qui constituera une expérimentation par quelqu'un qui ne connaît pas l'objet.

Le retour d'expérience sera capitalisé, tous les documents techniques seront mis à jour par les bénévoles et mis en ligne gratuitement sur vhelio.org.

L'objet sera la propriété de l'association (afin de pouvoir faire des démonstrations et essais).

 

Des tâches seront menées bénévolement (plans 3D, schéma électrique, présélection des pièces détachées).

De la même façon que le VhéliO'tech, les bénévoles vont réfléchir, dessiner, concevoir et choisir les pièces détachées concernant la remorque solaire Vhélio. L'objet du financement participatif est l'achat des pièces détachées pour un deuxième prototype de remorque (le 1er prototype étant déjà réalisé).

Cette remorque aura plusieurs fonctionnalités : remorque utilitaire vélo, possibilité de transporter une palette, possibilité de transporter du sable (jusqu'à 200kg), mode chariot (piéton), générateur solaire (panneau solaire et possibilité de mettre 2 batteries 900Wh avec plusieurs prises allume cigare 12V).

 

Le retour d'expérience sera capitalisé, tous les documents techniques seront mis à jour par les bénévoles et mis en ligne gratuitement sur vhelio.org.

 

Chacune des pièces détachées sera référencée et répertoriée dans une nomenclature précise afin que chaque futur autoconstructeur puisse acheter chaque partie de l'objet.

Transporter son Vhélio derrière n'importe quel véhicule (équipé d'une boule d'attelage)

L'objectif est de concevoir et prototyper un porte Vhélio (principe du porte-vélo mais pour transporter un Vhélio).

Avec cet accessoire, chacun pourra transporter son Vhélio sur sa propre boule d'attelage.

Il sera conçu pour que l'opération de montage du Vhélio sur l'attelage de la voiture se fasse sans effort.

Nous ferons tester le montage par un enfant de 10 ans avec une vidéo à l'appui.

Les plans de fabrication seront accessibles librement et gratuitement sur vhelio.org

Pourquoi nous choisir?

Faire un don au projet Vhélio, c'est la garantie que votre argent servira une cause utile à tous pour mieux répondre aux besoins de mobilité du quotidien.

En effet, grâce à vous et aux bénévoles, ensemble, nous permettrons à n’importe qui de se fabriquer un moyen pour transporter sa famille, faire ses courses, avoir un utilitaire fonctionnant uniquement avec le soleil. A noter que pour se fabriquer un Vhélio, les principaux outils sont une perceuse, une scie et une visseuse.

Quel plaisir d'aller chercher sa baguette sans effort, assis confortablement dans ce canapé mobile.

L'aventure VhéliO commence à peine (les attentes sont très fortes : médias, utilisateurs...). Vous pourrez dire, « j’ai été parmi les premiers soutiens » de cette nouvelle forme de mobilité que tout le monde attend. Nous avons l’ambition qu'un Français sur deux ait entendu parler du Vhélio grâce à ce premier soutien.