Eclair : Ensemble prenons la navette contre l’exclusion

Comment lutter contre l’isolement en zone rurale ?
  • Eclair

Vos dons sont abondés !

 efferve’sens fonctionne sur le modèle "d'abondement participatif".

Pour 1 € récolté, 1€ abondé par la région : deux fois plus d’argent collecté ! 

schema v8

Paliers de financement

2 700 €

1er Triporteur

Image 1623074277

Grâce à vous, ce palier permet de mettre à disposition des salariés un premier triporteur tout équipé utilisé principalement pour le jardinage.

Chaque semaine, une dizaine de salariés et 25 clients en moyenne en profiteront !

5 400 €

2ème Triporteur

Image 1623075251

Un c'était bien, deux c'est mieux : 2 fois plus de salariés et de personnes isolées aidées !!!

Ce triporteur sera utilisé principalement pour les travaux de nettoyage et d'aide à domicile.

7 500 €

3. Du matériel informatique contre la fracture numérique

Image 1623585422

Grâce à vous, nous équipons la navette avec ordinateur, imprimante...

Tout pour aider une personne en insertion à faire des démarches (CV...) ou une personne agée à déposer un dossier de demande d'aide pour rester à domicile.

Le projet

Quand un accident de la vie nous a exclu du marché de l’emploi, où trouver de l’aide ? Comment obtenir ces conseils pour réaliser un CV , une lettre de motivation et obtenir ces premières heures de travail qui feront la différence ?

D’un autre coté quand la vie nous isole, que l’on vieillit ou que l’on déménage, où trouver quelqu’un qui fera ce que l’on ne sait plus faire ou ce que l’on ne peut plus faire ?

Enfin, quand on vieillit, comment trouver celui ou celle qui va nous apporter ce service qui va nous maintenir à domicile et nous éviter le départ en EHPAD ou en maison de retraite?

Pour parodier Lagardère, si tu ne peux pas aller chercher l’aide de notre association, c’est elle qui ira à toi !

Notre solution : le SERVIBUS ECLAIR
Le bus des services, au plus près de chez vous !

Une navette pour faire le tour de la communauté de communes du Val de Cher Controis

On a sur cette communauté de communes une conjonction de clientèles fragiles qui ont besoin de nous, de personnes en difficulté d’emploi qui ne viendront pas sur Blois pour trouver des solutions, et de communes très étendues, ce qui implique des déplacements.

Notre projet permet d’aller au plus près des besoins, d’aider certains salariés à surmonter le frein de la mobilité pour retrouver la route du travail !

Mais concrètement, que va faire la navette ?

Nous allons donc transformer un mini bus en bureau mobile pour circuler dans ces communes rurales et :

  • Accueillir toutes les personnes concernées
  • Aider et orienter les personnes en difficultés face à l'emploi
  • Aller au domicile de ceux qui ne peuvent se déplacer (particuliers âgés)
  • Pour aider face à des problèmes de mobilité, par le prêt de vélos électriques, ou en déposant un salarié sur le lieu d’activité (pour permettre de reprendre pied avec l’activité)
  • Prêter des triporteurs pour que la mobilité ne soit pas un frein à l'emploi et à l'assistance aux particuliers !

La navette aura un planning de passage hebdomadaire : c’est une permanence mobile qui cumulera 2 avantages

  •  Chacun saura quel jour elle passe et où la trouver
  •  Chacun pourra demander à ce que la navette aille jusqu’à chez lui s’il ne peut se déplacer (personne âgée cliente comme personne en difficulté d’emploi isolée)

Mais pour aller encore plus loin, nous avons également besoin de triporteurs !
Mais pourquoi nous demanderiez vous ?

Un salarié qui a 5 clients peut faire 30km dans la journée sur une commune rurale. Sans permis ou sans voiture, avec le matériel, c'est impossible à faire !

 

  •  

 

  • La possibilité d’aller au travail pour une personne en insertion, même quand la navette n’est pas là
  • La levée de la contrainte du code et du permis
  • La possibilité de rendre service à des particuliers plus isolés géographiquement, habitant en dehors du bourg
  • La possibilité pour le salarié d’enchainer plusieurs missions grâce au temps gagné et ainsi de gagner plus d’argent et de satisfaire plus de particuliers
  • La possibilité avec cet argent de s'équiper pour ensuite trouver un emploi en CDI, parfois plus éloigné

 

 

La communauté de communes du Val de Cher Controis

 

Le porteur de projet

L'association Eclair fêtera l'an prochain ses 35 ans d'existence avec un nouveau projet : apporter nos services dans une zone rurale.

 

 

 

 

Nous sommes une association d’insertion par l'activité économique : notre mission est donc l’insertion, l'accueil et l'accompagnement des personnes qui rencontrent des difficultés sociales et professionnelles. L’objectif est donc d’aider les personnes ayant des difficultés face à l’emploi à retrouver de l’espoir, de la confiance en soi et au final un emploi en CDI.

Nous proposons des service de jardinage, de nettoyage, de bricolage, de manutention : vous avez un besoin ? Nous avons le service !

Le travail de ces « salariés en parcours d’insertion » constitue un service à un client. Notre clientèle est partagée entre les collectivités (comme l’hôpital, des mairies…), les associations (souvent des associations qui nous sous-traitent un travail) et les particuliers.

Une association autofinancée, avec très peu d'aides publiques

Nos ressources proviennent essentiellement de la vente de nos services concentrés autour : de l’entretien des espaces verts, du nettoyage, du petit bricolage. Nous sommes donc indépendants financièrement : les aides des pouvoirs publics représentent moins de 7% de notre CA annuel.

Présents sur le département, nous sommes surtout développés sur Blois et son agglomération. Mais les besoins sont plus larges et nous voulons développer notre action en zone rurale, d'où ce projet !

À quoi servira votre financement ?

Vous l’avez compris, il nous faut tout d'abord acheter et adapter un véhicule ! C’est un investissement important qui monopolise nos fonds.

Là où nous avons besoin de vous, c'est pour l'achat de triporteurs

mis à disposition des salariés au plus grand plaisir des salariés et des clients isolés !

Selon notre expérience, un triporteur permet à une dizaine de salariés leur permettant de travailler à temps partiel chez une vingtaine de clients chaque semaine !

Vous permettez à des personnes de retrouver un emploi en leur fournissant un moyen de transport qui permet d'emmener son matériel professionnel !

Les communes sont étendues et de nombreuses personnes ont des difficultés de mobilité : trouver une personne qui est prête à travailler et une personne qui a besoin d'aide ne suffit pas à la campagne. Il faut aussi que le salarié puisse se déplacer !

Et si on dépasse notre objectif, nous avons également besoin de matériel informatique !

Ordinateur, imprimante : tout ce qu'il faut pour aider une personne âgée à faire un dossier d'aide type APAH, ou un salarié en insertion à faire CV, lettre de motivation et démarches en ligne.

Prêter des triporteurs, c'est permettre aux personnes de travailler et aux clients d'être pris en charge !

Pourquoi nous choisir?

Vous aussi, vous pensez qu'il faut agir pour aider les individus près de chez soi et maintenir un tissu social de qualité ?

 

L'EQUIPE ECLAIR VOUS REMERCIE !